top of page

L'écriture de mes deuils, une sorte de bilan

Une amie d’enfance m’a écrit un matin, sans intention autre que de prendre de mes nouvelles.


Chantale. Elle sait toujours atterrir dans ma vie au bon moment sans le savoir. Question d’intuition j’imagine.


Elle me dit - "Tu devrais écrire sur le deuil. Marie, ton histoire est inspirante, tu pourrais tellement aider des gens en la partageant.” Moi - "humm pas sûr... qui suis-je moi pour partager mon histoire. Tout le monde vit des deuils. Et je ne suis pas spécialisée dans le deuil. Va falloir que je lise là dessus." Elle de me répondre - “ Tu es la personne la mieux placée pour aider, tu es psychoéducatrice ET tu l’as vécu à plusieurs reprises. Tu en es sortie changée.” Moi - "Ha oui? Laisse-moi y réfléchir."


Et j’ai commencé à faire l’inventaire de mes deuils… Les deuils ce n’est pas que la mort. Les deuils ce sont des pertes et le changement qui s'ensuit. La vie qui se transforme. Beaucoup d'émotions sont montées en faisant cet exercice. Une sorte de bilan, de prise de recul.


Je crois que je sous-estime l’ampleur de ce que j’ai vécu car je me dis souvent que d’autres ont vécu pire. Qu'au travers ces épreuves, je n’ai pas toujours agi de la façon que j’aurais voulu et que dans toute cette douleur, je n’essayais que de survivre.


Mais ce que je sais, c’est que je ne suis plus la même qu’avant. J’ai aimé, j’ai perdu et j’ai changé au travers ces deuils. J’ai appris malgré moi l’impermanence, et que maintenant, je souhaite une vie plus alignée avec ce qui est important pour moi.

Ce moment d’écriture m'a permis de me déposer, de voir d’un point de vue bienveillant mon histoire et de m’apporter beaucoup d’auto-compassion.

L’auto-compassion, un thème que l’on connaît depuis longtemps, mais étudié que depuis récemment. Saviez-vous que pratiquer l'auto-compassion diminuerait le stress, l'anxiété et nous ouvrirait à une plus grande humanité de nos expériences vécues et nous relierait aux autres.

Je vous en reparlerai dans une prochaine écriture si vous avez envie! En espérant pouvoir vous insuffler, ne serait-ce qu'une dose d'espoir.


À bientôt!


Si vous avez envie de vous relier à d'autres gens qui vivent ou ont vécu un deuil, reste à l'affut pour rejoindre très bientôt notre groupe sur le deuil.

Ensemble on est plus forts.


Posts récents

Voir tout

Comments


bottom of page